Cuivre (Cu)

EN UN COUP D’ŒIL:

Le cuivre et ses rôles:


  • formation osseuse par sa catalyse de la fixation du fer, d’où sa grande importance chez le poulain
  • soutien de la fonction mitochondriale capitale à la production de l’énergie (ATP) 
  • soutien de l’érythropoïèse
  • aide à la kératinisation des phanères
  • catalyse de la superoxyde dismutase, enzyme antioxydante très importante pour la performance

Le cuivre est un catalyseur de multiples enzymes organiques. Ses fonctions sont ainsi extrêmement larges et multiples.


La biodisponibilité du cuivre est variable selon sa forme de présentation et l’âge du sujet, et une diversification des sources (organique et minérale) est un avantage. Il semble que l’administration de 3,5 mg/kg de poids métabolique et par jour permette de couvrir les besoins. Le rapport cuivre/zinc doit se situer autour de 1 Cu/4 Zn.


Le poids métabolique correspond au poids du cheval exposant 0,75 : cheval de 450 kg exp 0,75 = 98 kg de poids métabolique; il aura donc besoin de 343 mg de cuivre par jour.

Le cuivre et le zinc


Le rapport cuivre / zinc entre 1/3 et 1/4 semble des plus important afin:


  • de réguler l’absorption des nutriments
  • d’obtenir un bon effet synergique de ces deux élément dans la croissance du cheval 
  • de réguler correctement les réactions de stress métabolique

Cas pratique: 5 kg d'avoine et 5 kg de foin


  kg Zn (mg) Cu (mg) Zn / Cu
Valeur idéale   627 209 3
Avoine aplatie  5 135 19 7.1
Foin de pré  5 225 20 11.3
Total 10 360 39 9,2
% ration/besoin   57 19  

Une alimentation traditionnelle ne couvre pas les besoins en oligo-éléments, et plus particulièrement en cuivre et en zinc.